Traitement au naturel Mycose des pieds et sur les ongles

Dernière mise à jour : 8 nov.

Traitement au naturel
Mycose des pieds et sur les ongles




Qu’est-ce qu’une mycose ?

Une mycose désigne toute maladie causée par un champignon et peut se présenter de diverses manières sur différents endroits du corps. La mycose affecte la couche cornée de l’épiderme. Les plus fréquentes se situent entre les orteils ou sur les ongles. Elles sont dues à des champignons minuscules de la peau, les dermatophytes ou à des levures comme le Candida albicans. Ce sont des micro-organismes très répandus dans l’environnement ou cohabitant dans l’organisme.


À l’origine des mycoses on trouve 2 types de micro-organismes :

1. Les dermatophytes qui regroupent une famille de champignons parasites. Ils se développent sur la couche cornée de l’épiderme, les poils et les ongles. Ils sont responsables des mycoses des plis du corps ou des ongles.


2. D’autres exemples de champignons, les levures représentées par (exemple) :


- Le Candida albican, il vit naturellement en équilibre dans le tube digestif, mais peut devenir incontrôlable dans certaines conditions. Il peut provoquer des infections des plis de la peau ou des ongles ainsi que des muqueuses comme la bouche ou la région génitale.



Quels sont les symptômes ?

Les symptômes dépendent de la région touchée, mais peuvent se manifester par une éruption cutanée ainsi qu’une infection vaginale entraînant des sécrétions anormales. Afin de traiter ces problèmes, on fait appel à des antifongiques conseillés par un médecin.

Le médecin pourra déterminer de quel type de champignon il s’agit avec une batterie de tests.


Lorsque la mycose est avérée, vous pouvez accompagner votre traitement par des moyens naturels pour diminuer les symptômes.


L’efficacité des conseils de cet article dépend également de l’état de votre infection causée pour un champignon. Ces conseils ne remplacent pas le diagnostic d’un médecin.


Le sujet est vaste, ainsi, je vais me pencher aujourd’hui sur deux infections de la peau : le pied d’athlète et les mycoses sur les ongles.


Le pied d'athlète est une infection à dermatophytes (mycosique) de la peau des pieds. Les symptômes du pied d'athlète se traduisent par l'apparition de squames sur les pieds et, parfois, une rougeur et des démangeaisons. Les médecins basent leur diagnostic sur un examen des pieds.


Il peut également y avoir une infection provoquée par des champignons au niveau des ongles, lesquels peuvent s'épaissir, devenir cassants, friables ou irréguliers.


Dans les deux cas, il faut stopper la prolifération des champignons qui peuvent causer des inconforts de la peau. En effet, une infection mycosique peut occasionner de fortes démangeaisons, des rougeurs et parfois même des odeurs indésirables.


Une mycose mal soignée peut devenir persistante, voici quelques astuces pour éviter les facteurs aggravants ;


La chaleur et l’humidité

C’est souvent en été que les mycoses se manifestent. Car la chaleur, l’humidité et la transpiration forment un milieu propice dont les champignons raffolent.


L’acidité de l’organisme

Les champignons se plaisent que dans un milieu acide. Par conséquent, un terrain alcalin ne pourra pas les accueillir. L’excès d’acidité au sein de l’organisme provient en grande partie de l’alimentation. Évitez les aliments que l’on qualifie de « acide » : le sucre blanc raffiné, les pâtisseries industrielles, les sodas, le lait et les charcuteries. Modérez les protéines animales et le formage.


Certains médicaments

En effet, certains traitements médicamenteux peuvent favoriser les infections mycosiques. La prise d’antibiotiques par exemple a aussi pour conséquence de laisser un terrain favorable au développement des champignons. Les antibiotiques éliminent les bactéries protectrices qui empêchent la propagation des champignons.


Le surmenage

On ne le dira jamais assez, mais le stress et le manque de sommeil sont des facteurs qui affaiblissent l’immunité et acidifient l’organisme. Le corps est dès lors plus vulnérable aux infections mycosiques.



Le point de vue de la naturopathie

En complément des soins locaux, un traitement de fond peut- être nécessaire pour renforcer l’immunité et la flore intestinale. Une flore intestinale joue le rôle de barrière et évite la colonisation de l’organisme par des micro-organismes pathogènes. Lorsqu’une mycose s’installe trop longuement ou qu’elle résiste, ce sont vraisemblablement les signes d’une candidose, une infection due au Candida albican. Il faut un vrai coup de pouce pour augmenter vos défenses naturelles et ainsi réguler la croissance du Candida.


Restaurer l’équilibre de la flore intestinale


Apporter des probiotiques à l’intestin comprenant des souches spécifiques anti-candida de la famille des lactobacillus ( acidophilus, plantarum, casei ou rhmanosus) ou des Bifidobacterium ;



Apporter des substances antifongiques


Certains actifs ont un impact très favorable sur l’écosystème intestinal et ont un effet fongicide :

- Le propolis

- Les extraits végétaux de curcuma, réglisse, gentiane, feuille d’olivier

- Des gélules d’huile essentielle d’origan ( origanum compactum) et celle d’écorce de cannelle ( cinnamomum verum)



Mycose des pieds traitement au naturel


Le bicarbonate de soude


· En bain de pieds : ajoutez 3 cuillères à soupe de bicarbonate dans l’eau

· En poudre absorbante : saupoudrez l’intérieur des chaussettes avec du bicarbonate de soude avant d’y glisser les pieds


Les huiles essentielles


3 huiles essentielles fongicides ( pas adapté aux femmes enceintes et allaitantes)


Le Tea Tree (Melaleuca alternifolia) , le Palmarosa ( Cymbopogon martini) et l’Eucalyptus citronné (Corymbia citriodora) ont des propriétés incroyables et efficaces contre les bactéries et les champignons.


Les huiles essentielles pures en frictions


Prenez 1 goutte de chaque huile essentielle et frictionnez les pieds tous les jours pendant 3 semaines. Ensuite, réitérez l’action en diluant les huiles essentielles dans une larme d’huile végétale de nigelle. (Nigella Sativa)