top of page
  • Photo du rédacteurrachelessentielle

Soulager les allergies de printemps au naturel

 

Alors que les oiseaux commencent à chanter joyeusement, il est temps de se rappeler que le printemps n'apporte pas que des moments bucoliques. Non, pour certains d'entre nous, il ramène aussi le redoutable rhume des foins !

 

Cette affection saisonnière peut rapidement transformer les journées ensoleillées en un véritable cauchemar pour ceux qui en souffrent. Dans cet article, nous plongerons dans les mécanismes du rhume des foins, ses déclencheurs, et nous découvrirons quelques astuces naturelles pour échapper aux désagréments de cette saison allergique.

 

Qu'est-ce que le rhume des foins ?

 

Le rhume des foins est une réaction allergique qui survient lorsqu'une personne sensible est exposée à des allergènes présents dans l'air, tels que le pollen de certaines plantes. Lorsque ces allergènes entrent en contact avec les muqueuses nasales et oculaires, le système immunitaire réagit de manière excessive, déclenchant une inflammation et des symptômes caractéristiques.

 

Les Symptômes

 



Les symptômes du rhume des foins peuvent varier d'une personne à l'autre, mais ils incluent généralement :

 

·      Éternuements répétés

·      Nez qui coule ou bouché

·      Démangeaisons au niveau du nez, de la gorge et des yeux

·      Yeux rouges et larmoyants

·      Fatigue

·      Parfois, une toux sèche

 

Causes

 

Les principales causes du rhume des foins sont les allergènes présents dans l'air, principalement le pollen de certaines plantes. Les personnes sensibles peuvent réagir au pollen des arbres, des herbes ou des mauvaises herbes, selon la saison. Le pollen est transporté par le vent et peut voyager sur de longues distances, ce qui rend difficile l'évitement complet de l'exposition.

 

 

Complémentaire à la médecine traditionnelle, l'utilisation des huiles essentielles et des hydrolats peut s'avérer extrêmement bénéfique pour prévenir l'apparition du rhume des foins, soulager les allergies et atténuer les symptômes, tout en favorisant un équilibre émotionnel global.

 

 

 

Étape 1 : Prévenir les allergies

 

 

1)    Le Bourgeon de Cassis : Un remède naturel polyvalent

Pour anticiper les désagréments saisonniers liés aux allergies, la gemmothérapie offre une solution efficace !

 

Le bourgeon de Cassis (Ribes nigrum), également appelé « antipoison », se distingue par son action anti-inflammatoire et son potentiel de drainage de l'organisme. Cet élixir naturel agit sur divers aspects de l'inflammation, notamment sur les réactions allergiques.

 

Reconnu comme un anti-inflammatoire de type cortisone, le cassis stimule la production de cortisol par les glandes surrénales, offrant ainsi une alternative sans effets secondaires, tels que la somnolence observée avec les anti-allergiques chimiques. Outre son efficacité contre le rhume des foins et les allergies respiratoires, le bourgeon de Cassis s'avère également bénéfique pour les allergies cutanées.

 

Grâce à sa puissance inégalée, le cassis est l'un des bourgeons les plus étudiés au monde. Associé à d'autres élixirs, il renforce leurs propriétés respectives, en faisant ainsi un allié de choix dans de nombreuses combinaisons.

 

Un traitement naturel contre l'inflammation et le stress

 

En plus de son action anti-allergique, le bourgeon de Cassis est recommandé pour traiter différents types d'inflammations, qu'elles soient chroniques ou occasionnelles, et pour soulager diverses affections telles que les douleurs articulaires, les infections ORL, les problèmes de peau et les troubles gastro-intestinaux. De plus, il joue un rôle important dans la régulation du stress chronique en rétablissant le fonctionnement des surrénales et la production de cortisol. Car trop de cortisol dans le corps n’est pas bon non plus.

 

Mode d'utilisation :

 

Le macérât de bourgeon de cassis se prend en cure de 1 à 3 semaines. Commencez par 5 gouttes par jour dans un verre d'eau en dehors des repas, et augmentez progressivement jusqu'à 15 gouttes par jour si nécessaire. Il est recommandé de faire une pause d'une semaine après une cure de 3 semaines avant d'envisager une nouvelle série.

 

Le bourgeon de Cassis doit être pris de préférence le matin pour une efficacité optimale, car il stimule la production de cortisol, qui atteint naturellement son pic le matin. Pour les personnes souffrant d'allergies chroniques, une prise régulière pendant 3 mois peut contribuer à réduire l'intensité et la fréquence des symptômes allergiques.

 

Précautions d'usage :

 

Bien que le bourgeon de Cassis soit généralement sûr, il est déconseillé aux femmes enceintes et aux personnes souffrant de troubles rénaux sévères de l'utiliser sans avis médical préalable.

 

 

 

2) Pour prévenir les allergies et apaiser leurs symptômes, André Bitsas propose un mélange d'hydrolats à prendre en interne :

 

-       Hydrolat de myrte verte à cinéole bio

-       Hydrolat d'inule odorante bio

-       Hydrolat de camomille matricaire bio

 

Mélangez ces trois hydrolats en quantités égales dans un flacon. Consommez quotidiennement 20 ml du mélange dilué dans 1 litre d'eau, à suivre sur une période de 3 semaines.

 

Si la dimension émotionnelle est particulièrement présente, avec une propension à somatiser diverses manifestations, vous pouvez utiliser l'hydrolat de fleur d'oranger bio seul ou en combinaison avec le mélange d'hydrolats mentionné précédemment.

 

 

 

Étape 2 : Soulager les symptômes du rhume des foins

 

 

Application cutanée

 

Mes deux incontournables pour soulager les symptômes du rhume des foins : les huiles essentielles de Tanaisie annuelle et de Camomille allemande.

 

-       Un actif antihistaminique naturel : Les huiles essentielles de Tanaisie annuelle et de Camomille allemande contiennent du chamazulène, un antihistaminique naturel. Ce composé réduit les éternuements, les écoulements nasaux et les picotements des yeux, diminuant ainsi la fréquence et l'intensité des réactions allergiques.

 

-       Des propriétés anti-inflammatoires : Le chamazulène est également connu pour ses propriétés anti-inflammatoires. Il atténue les rougeurs et les sensations de chaleur causées par l'inflammation, offrant un soulagement des symptômes du rhume des foins.

 

-       Effet calmant et relaxant : Les sesquiterpènes présents dans ces huiles essentielles ont un effet relaxant sur le système nerveux, réduisant l'anxiété et favorisant un sommeil de qualité. De plus, ils aident à abaisser la pression artérielle, procurant ainsi une sensation de bien-être globale.

 

 

Le saviez-vous ?

 

Saviez-vous que l'huile essentielle de Tanaisie annuelle et l'huile essentielle de Camomille matricaire sont toutes deux connues pour leur couleur bleue caractéristique ? Cette teinte singulière est due à la présence d'un composé appelé chamazulène. Lorsque ces plantes sont distillées pour obtenir leurs huiles essentielles, le chamazulène se libère et donne à l'huile une couleur bleue profonde.

 

 

Utilisation

 

Conseils réserver aux enfants de plus de 6 ans

 

  • En application cutanée, mélangez 1 goutte d'huile essentielle de tanaisie annuelle et/ou 1 goutte d’huile essentielle de camomille allemande avec 4 gouttes d'huile végétale, puis appliquez cette solution sur les avant-bras deux fois par jour pendant une période maximale de 7 à 10 jours. Appliquez 5 gouttes du mélange sur chaque avant-bras par voie cutanée, 2 à 3 fois par jour pendant 7 à 10 jours. Renouvelez l'application si nécessaire.

 

Ingrédients :

 

-       30 gouttes d'huile essentielle de Tanaisie annuelle ou Camomille allemande

-       20 gouttes d'huile essentielle de Lavande fine ( Lavandula Angustifolia)

-       10 ml d'huile végétale d'amande douce

 

 

 

  • Par inhalation

 

Une troisième huile essentielle qui sera plus adaptée à  l’inhalation c’est celle de l’estragon ( Artemisia dracunculus)

 

L'huile essentielle d'estragon, riche en méthylchavicol (également connu sous le nom d'estragole), est souvent utilisée comme antiallergique pour traiter les allergies cutanées, respiratoires ou l'asthme allergique. Bien qu'il n'y ait pas encore d'études scientifiques définitives prouvant son efficacité, son utilisation traditionnelle pour soulager les symptômes allergiques est largement répandue. Certaines personnes témoignent d'une réponse positive à son utilisation. Bien que certains auteurs suggèrent qu'elle pourrait avoir des propriétés antihistaminiques, cette affirmation fait encore l'objet de débats et de divergences d'opinions au sein de la communauté scientifique.

 

Utilisation de l'huile essentielle d'Estragon : néanmoins, vous pouvez verser une goutte de cette huile essentielle dans un mouchoir et l’inhaler plusieurs fois dans la journée afin de voir si cela des effets positifs sur vous.

 

 

Précaution

 

Les huiles essentielles de Camomille allemande, Tanaisie annuelle et d’Estragon sont réservées aux enfants de plus de 6 ans et sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes. Leur utilisation déconseillée en cas de pathologie hormonodépendante. L’huile essentielle d’Estragon et contre-indiquée chez les personnes présentant des troubles hépatiques ou de la coagulation, ou sous traitements anticoagulants.

 

 

 

Étape 3 : Libérer les voies nasales

 

Pour désencombrer le nez, préparez un flacon spray en verre dans lequel vous verserez de l'hydrolat de camomille. Pulvérisez quelques gouttes de ce mélange dans chaque narine deux à trois fois par jour. Il est recommandé de conserver votre flacon au réfrigérateur lorsqu'il n'est pas utilisé pour préserver ses propriétés.

 

La camomille a été choisie pour ses propriétés apaisantes et son efficacité sur les peaux irritées. Elle est idéale pour soulager les irritations cutanées. Ainsi, en cas de nez sec et bouché causé par une rhinite allergique, l'hydrolat de camomille peut aider à apaiser les muqueuses nasales tout en décongestionnant les voies respiratoires.

 

 

 

Étape 4 : Soulager les yeux irrités, gonflés et rougis

 

Les hydrolats de bleuet, connus pour leurs propriétés apaisantes, offrent un soulagement efficace aux yeux irrités et gonflés causés par la rhinite allergique. Pour les utiliser, imbibez une lingette en coton lavable ou des disques de coton bio avec les hydrolats, puis appliquez-les en compresse sur les yeux fermés.

 

 



En intégrant ces méthodes naturelles dans votre quotidien, vous êtes armés pour affronter les allergies du printemps avec sérénité. Profitez pleinement de cette saison florissante qui en toute tranquillité !

435 vues0 commentaire

Comments


bottom of page