top of page

Mon infusion incontournable pour l’hiver !

Mon infusion incontournable pour l’hiver !




Cela fait depuis l’automne que je me prépare pour le grand froid ! L’automne est une saison de transition entre le feu de l’été et le repos de l’hiver.

Effectivement, l’hiver, quant à elle, est une saison où la nature et l’organisme se mettent au repos.


Pour protégérer le corps du grand froid, il existe une recette extra simple à réaliser.


Infusion anti coup de froid

Pour cela il vous faut :


- Un grand thermos de 1 litre

- 2 bâtons de cannelle (une épice aux propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes, antivirus, antiparasitaires et antiseptiques.

- 1 gros morceau de gingembre (équivalant de la taille de votre pouce, permet de soulager différents maux, mais surtout lutte contre la fatigue et les rhumes)

- 1 citron (aux propriétés antibactériennes, antivirales et riche en vitamine C)



Préparation

L’infusion se prépare comme suit :


Portez l’eau à ébullition, quand cela est fait versez cette eau dans votre thermos. Plongez vos deux bâtons de cannelle et le gingembre coupé en petits morceaux dans le thermos. Vous pouvez y faire fondre éventuellement un peu de miel. Personnellement, je n’en mets pas car la cannelle à un gout naturellement sucré.


Laissez infuser au moins 30 min dans votre thermos avant d’en boire tout au long de la journée !


Au plus longtemps l’écorce de cannelle et la racine de gingembre baignent dans le thermos, votre breuvage deviendra de plus en plus puissant et efficace contre l’état grippal.


Le jus de citron se pressera à la minute dans chaque tasse d’infusion qu’on boira. Ainsi la vitamine C sera préservée, celle-ci se détériore aux trop fortes chaleurs.


PRÉCAUTION

Préférer l’écorce de cannelle de Ceylan


La cannelle à haute dose peut fragiliser le foie et n’est pas conseillée aux femmes enceintes. Pas de panique, saupoudrer de la poudre de cannelle dans vos pâtisseries ou vos boissons est sans danger. Il s’agit ici bien en haute dose thérapeutique que je ne conseille pas aux femmes enceintes.


Par ailleurs, les molécules aromatiques de la cannelle de Ceylan (Cinnamomum Verum) sont dites plus « douces » pour le foie. Néanmoins, demandez toujours conseil à votre pharmacien ou herboriste avant de réaliser un remède si vous avez une hésitation en lien avec votre état de santé.



L’huile essentielle de Ravinstara

Si c’est bien une huile essentielle à compter dans sa trousse de remède au naturel c’est bien elle !


Douce, adaptée aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux petits enfants, elle soulagera les maux de l’hiver.


L’huile essentielle de Ravintsara est la star du monde de l'aromathérapie.


Un peu de botanique


Nom latin : Cinnamomum camphora

Partie distillée : rameau feuillé

Situation : Madagascar


Originaire de Chine, mais acclimaté à Madagascar, il pousse à l’état sauvage dans les forêts tropicales humides et peut atteindre 15 mètres de haut


Biochimie aromatique


Oxydes : 1,8 cinéole

Alcool : alpha terpinéol


Vertus : antiviral, immunostimulant, antibactérien à large spectre


Utilisation


Pour prévenir les refroidissements, 1 goutte tous les jours sur les poignets, dans le bas du dos, sur la gorge ou 4 gouttes sous la voute plantaire. Elle peut s’utiliser pure sans aucun problème. En effet, l‘huile essentielle de Ravintsara a une affinité avec la peau.


En cas de refroidissement il faut masser 10 gouttes de l’huile essentielle de Ravintsara sur le torse et sur le bas du dos 3 fois par jour.


Pour les femmes enceintes, ne pas appliquer sur le ventre.


Vous retrouverez ces ingrédients dans les herboristeries, pharmacie ou magasin bio.


Bonne découverte et prenez bien soin de vous et des autres.


Plus de conseils en aromathérapie ?


Je donne un atelier le samedi 17 décembre à 10h

















175 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout